Usine de Ciment (Route de la Cimenterie)

Mais où est donc cette cimenterie ?

De l'usine, il ne reste que le bâtiment qui abritait les bureaux, l'infirmerie et l'appartement du directeur : notre Maison des Jeunes. Et le nouveau centre scolaire régional, construit de 2010 à 2013, occupe une partie du terrain, à la place de ce qui fut un fleuron de l'industrie vouvryenne.


Qu'est-ce que le ciment ?

Une poudre obtenue par la mouture, après cuisson à 1400°c. d' un mélange de roche calcaire, d’argile ou de marne. Cette poudre a la propriété de «faire prise» et de durcir au contact de l'eau.


Les roches de la carrière de Pierre-à-Perret ayant les qualités nécessaires, la Société des Chaux et Ciments de Baulmes avait décidé de construire l'usine du Gros-Large en 1912 ainsi qu'une sorte de téléphérique à bennes pour amener les pierres de la Carrière à l'usine.


En 1914, l'usine produisait une dizaine de wagons de sacs de ciment par jour, soit 100 tonnes actuelles. Le charbon était amené de la gare par char à cheval.


En 1939, la production baissa, en 1943 le four de l'usine ne fonctionna même pas à cause du manque de combustible.


A la fin de la guerre, l'usine a été réaménagée et la production a repris. L’usine produisait 30 000 à 40 000 tonnes par an.


Mais en 1959, la production a été stoppée et l'usine s'est arrêtée définitivement en 1961. Ses bâtiments ont été détruits petit à petit par l'armée, la cheminée est tombée en 1976.


D'après Jean-Paul Pignat – Notes sur les usines de ciment de Vouvry



12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout