Ruelle des LAVANDIERES

Les lavandières d’autrefois venaient au lavoir avec leur petit char lourdement chargé de la lessive mensuelle. Sur les plans inclinés en granit, fixés sur les bords du bassin, elles frottaient le linge de couleur et le rinçaient dans l’eau glacée de la Meunière.

Le linge blanc, lui, devait auparavant être cuit dans une couleuse, sur le potager de la cuisine, avant d’être rincé au lavoir situé devant l’ancienne laiterie, au sommet de la rue A.-Parchet. Une petite fresque, sur le bâtiment de la boucherie, nous rappelle ces valeureuses lavandières.





12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout