La Place de la Banca

L'origine du mot BANCA n'est pas connue mais le rôle de cette place dans la vie du village nous inciterait, peut-être, à considérer le mot Banca comme une déformation de Ban.

BAN du germanique bann / ordre ou défense proclamée sous peine d’amende. En Suisse, mettre à ban/ interdire d’accès.

D’après Bossard et Chavan


Autrefois, chaque dimanche après la grand-messe, l'huissier communal publiait les annonces officielles. Il se tenait debout sur des escaliers, au coin de la place de la Banca.

Monsieur Walter Cornut doit avoir été le dernier à exercer cette fonction.


Quant au crieur public, il parcourait les rues du village avec son tambour pour rassembler les habitants du quartier et leur lire les décisions du Conseil Communal ou tout autre avis comme les coupures d’eau, d’électricité.


Sa fonction de crieur valut à Victor Coppex le surnom de Blabla, à une époque où les Tsinos se donnaient volontiers des surnoms... Cela viendrait de sa façon de taper sur son tambour...







10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout